Menu

Tamariki Poerani présentera deux formations au Hura Tapairu 2014.

hura-tapairu-2014-afficheTamariki Poerani présentera deux formations au Hura Tapairu 2014, Tapairu Mehura,  la première dans la catégorie Mehura et la seconde Hititika dans la catégorie Hura Tapairu (ote’a et aparima). Hititika se produira sur scène le samedi 29 novembre, Tapairu Mehura montera sur les planches du grand théâtre de TFTN le 5 décembre 2014.

Le Hura tapairu est un concours issu d’un simple constat : beaucoup de groupes de danse  traditionnelle ne peuvent aller sur la scène mythique de To’ata, faute d’une configuration adaptée à leur structure. Et si certains peuvent s’y présenter, ce n’est pas toujours à armes égales.

La Maison de la Culture a souhaité répondre à cette attente : des groupes restreints, quasiment identiques en nombre de personnes, et une très grande liberté dans les chorégraphies, les costumes, la création, le thème, les chants, etc. Une organisation qui permet également à des groupes inconnus de créer la surprise, et une ambition surtout : l’excellence. Les tapairu étaient en effet les jeunes filles constituant la suite de la reine. Elles étaient choisies pour leur excellence dans tous les domaines, notamment au niveau de l’expression artistique.
Le Hura Tapairu a débuté avec trois catégories de concours : Hura tapairu (ote’a et aparima), Hula, et Josie et Don Over (danse pré européenne). Il s’étoffe en 2012 avec toujours le Hura Tapairu comprenant ote’a et aparima, le Mehura , le Ori tahito vahine et le Ori tahito tane ( concours individuel optionnel ).
Le concours n’a cessé de prendre de l’ampleur durant ces années, avec pas moins de 22 formations en compétition inscrites en 2008, des spectacles d’une rare beauté chaque année, et des soirées régulièrement à guichet fermé ! L’événement s’étoffe, devenant un rendez vous incontournable du calendrier polynésien, des touristes et des journalistes. Les dernières éditions ont permis d’accueillir de nombreux étrangers dont des groupes de Japonais. Dix ans après sa création, le Hura Tapairu a pris une réelle importance dans le parcours des groupes de danse du Pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *