Menu

La série documentaire « Master Class Ori Tahiti – By Makau » à partir de vendredi soir sur TNTV

À partir du vendredi 23 novembre, TNTV proposera chaque vendredi à 19 h 50 la série documentaire « Master Class Ori Tahiti – By Makau » découpée en dix parties.
Véritable bible chorégraphique et aventure humaine, le but de Master Class Ori Tahiti By Makau est d’immortaliser les pas et mouvements de la danse traditionnelle polynésienne à travers l’enseignement de Makau Foster et démontrer “que la danse traditionnelle, se révèle extrêmement élaborée, très compliquée et qu’elle n’a rien à envier à la danse européenne, qui depuis des siècles domine le monde.” La réflexion, entamée il y a trois ans, pour décortiquer les phases de l’enseignement de Makau Foster, afin de les imprimer sur la pellicule et dans la mémoire collective, a donné naissance à une série documentaire de 10 x 26 minutes et un 52 minutes dont le tournage a débuté en avril 2011. Le premier opus sera diffusé le vendredi 23 novembre à 19h50 sur TNTV.
Ce travail pour mémoire, fruit d’une amitié et d’une collaboration étroite entre le metteur en image et la metteuse en pas qu’est Makau Foster, rompt avec la tradition orale dont elle a été abreuvée au cours de ses longues années d’initiation à cet art majeur qu’est la danse en Polynésie. “Cela faisait un moment que je voulais faire un documentaire sur mon enseignement, je désirais partager ma passion avec les autres. Marc m’a beacoup aidé à réaliser ce rêve. À force de le cotoyer et de lui confier mes désirs de transmettre mon savoir, il m’a bien comprise et a tout fait pour que je puisse transmettre mon savoir.” Loin de craindre de dévoiler ses secrets, Makau par le biais de la caméra nous livre tout de son enseignement, car “la danse est un partage”. “La culture appartient à tout le monde. Comme il n’y a pas d’écrits, pas d’archives pas de documents, c’est pour cela que j’ai voulu laisser une trace de mon savoir. Et il m’en reste beaucoup à partager, beaucoup à donner.”

Pascal Bastianaggi (Les Nouvelles de Tahiti)
Suite à lire sur www.lesnouvelles.pf 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *