Tags:

boutons-une-01 boutons-une-04boutons-une-03boutons-une-05


Tamariki Poerani présentera deux formations au Hura Tapairu 2014.

hura-tapairu-2014-afficheTamariki Poerani présentera deux formations au Hura Tapairu 2014, Tapairu Mehura,  la première dans la catégorie Mehura et la seconde Hititika dans la catégorie Hura Tapairu (ote’a et aparima). Hititika se produira sur scène le samedi 29 novembre, Tapairu Mehura montera sur les planches du grand théâtre de TFTN le 5 décembre 2014.

Le Hura tapairu est un concours issu d’un simple constat : beaucoup de groupes de danse  traditionnelle ne peuvent aller sur la scène mythique de To’ata, faute d’une configuration adaptée à leur structure. Et si certains peuvent s’y présenter, ce n’est pas toujours à armes égales.

La Maison de la Culture a souhaité répondre à cette attente : des groupes restreints, quasiment identiques en nombre de personnes, et une très grande liberté dans les chorégraphies, les costumes, la création, le thème, les chants, etc. Une organisation qui permet également à des groupes inconnus de créer la surprise, et une ambition surtout : l’excellence. Les tapairu étaient en effet les jeunes filles constituant la suite de la reine. Elles étaient choisies pour leur excellence dans tous les domaines, notamment au niveau de l’expression artistique.
Le Hura Tapairu a débuté avec trois catégories de concours : Hura tapairu (ote’a et aparima), Hula, et Josie et Don Over (danse pré européenne). Il s’étoffe en 2012 avec toujours le Hura Tapairu comprenant ote’a et aparima, le Mehura , le Ori tahito vahine et le Ori tahito tane ( concours individuel optionnel ).
Le concours n’a cessé de prendre de l’ampleur durant ces années, avec pas moins de 22 formations en compétition inscrites en 2008, des spectacles d’une rare beauté chaque année, et des soirées régulièrement à guichet fermé ! L’événement s’étoffe, devenant un rendez vous incontournable du calendrier polynésien, des touristes et des journalistes. Les dernières éditions ont permis d’accueillir de nombreux étrangers dont des groupes de Japonais. Dix ans après sa création, le Hura Tapairu a pris une réelle importance dans le parcours des groupes de danse du Pays.

Tamariki Poerani à la foire agricole de Tahiti

Tamariki Poerani était présent samedi 4 octobre 2014 à la grande foire agricole de Tahiti. Au programme, haka, ote’a et aparima. Natalia danse le aparima « Te hiva ora » chanté par Shelby Hunter.

 


Défilé de mode à l’ancienne avec les danseurs de Tamariki Poerani

Dans le cadre des manifestations organisées pour commémorer la Grande guerre, la ville de Papeete a organisé ce samedi 27 septembre un spectacle populaire dans les Jardins de l’Hôtel de ville.
Au programme tableaux vivants, défilé de mode avec des Miss Tahiti et les danseurs de Tamariki Poerani. Scènographie de Teiki Villant. Tenues des années 1900-1920.


Gala Tamariki Poerani le 21 février 2015

gala 2014 web

L’école de danse et la compagnie Tamariki Poerani se retrouveront pour un grand gala de ori Tahiti le 21 février 2015 au Grand Théâtre de la Maison de la culture de Papeete. Au programme, des prestations des jeunes danseurs de l’école de danse, des mamas et en seconde partie « Te Huritau » le spectacle de Tamariki Poerani au dernier Heiva i Tahiti.


1er Prix Ori Toa pour Valérian Louvat (Tamariki Poerani) au Heiva i Paris 2014

Cette 1ère édition a été historique, et a offert un beau vainqueur dans la catégorie Ori Tane (hommes) : Moanatea Punu. Un beau vainqueur car la catégorie a offert des duels de forte intensité avec des éliminatoires et finales mémorables. Bravo Moanatea, bravo aux 3 autres finalistes et aux autres candidats, vous avez donné au public un spectacle magnifique, de haut standing, avec fairplay et respect de l’autre. Valérian Louvat (Tamariki Poerani) a remporté le 1er Prix Ori Toa (haka).
Double Vainqueur dans la catégorie Ori Vahine (Otea) et Aparima, Vainui Duberne inscrit son nom au palmarès du Heiva i Paris, en compagnie de Mearie Mauritera (à droite, prix Coup de coeur). Avec Reva Wong (à gauche), et toutes les candidates présentes, elles ont partagé tout leur talent et leur passion au public qui a pu ainsi voyager jusqu’en Polynésie le temps d’une journée et soirée.



Le Heiva i Paris 2015 ouvre ses pré-inscriptions aujourd’hui !!!
Suite au succès de la 1ère édition, nous annonçons le lancement de l’édition 2015, avec une nouvelle catégorie : mehura (troupes de 5).
Pour les candidats déjà présents cette année, un simple mail pour nous confirmer votre intérêt pour l’année prochaine nous suffit pour vous mettre sur la liste des pré-inscrits. Pour les nouveaux candidats, duos ou groupes, une seule adresse : heivaiparis@gmail.com
Le bilan 2014 a été très positif, et nous prévoyons des ajustements pour que 2015 soit encore meilleur. Préparez-vous à un endroit plus grand, à plus de candidats, et à de belles surprises. 2015 se déroulera fin septembre, à Paris. La date et la salle seront officialisée dans les prochains mois.
Les inscriptions réelles des candidats et groupes débuteront 6 mois avant l’événement, avec un règlement réajusté pour cette nouvelle édition. Vous êtes désormais au courant, l’édition 2015 aura bien lieu, nous vous souhaitons à tous une bonne préparation.


Tamariki Poerani au Te Hura Nui le vendredi 29 août 2014

Header-Te-Hura-Nui-2014 (1)



Pour son 11ème anniversaire, Le Méridien Tahiti présente au cours de 7 soirées exceptionnelles les meilleurs groupes de danse du Heiva 2014.
Vendredi 29 août, Tamariki Poerani présentera son spectacle « Te Huritau » dans le cadre du Te Hura Nui 2014. A voir ou revoir dans un cadre magnifique.


Stages de danses contemporaines : La plus jeune troupe de danses françaises à Tahiti

divers-gens takitu copieA partir du 4 août, la plus jeune compagnie de danse française, « Stimulus » va organiser trois stages de danses contemporaines dans les locaux du centre de danse d’André Tschan, située rue des remparts à Pape’ete.

Les cinq éléments de la troupe « Stimulus » sont issus du Conservatoire National Supérieur de la Musique et de la Danse de Paris. Parmi eux, une polynésienne Aminata Diallo. Selon elle, « les stages que nous organiserons à Tahiti seront pour nous le moyen de transmettre et de partager notre monde de la danse et notre manière de travailler. »

Un programme pour tous les niveaux dès ce lundi 4 août.

Les inscriptions aux trois différents stages sont encore ouvertes ce week-end. Le premier concernera les enfants et les jeunes ados dont l’âge est inférieur à 13 ans. Il débutera ce lundi 4 août jusqu’au jeudi 8 août, de 8h à 16h incluant une pause déjeuner. Il se déroulera au centre de danse André Tschan situé rue des remparts à Pape’ete et sera ouvert à tous les niveaux.

Pour les danseurs de niveau moyen, voire avancés, un second stage leur sera proposé durant les mêmes dates que pour les niveaux précédents, mais de 17h à 20h, également au même endroit.

Enfin, les 9 et 10 août, Aminata Diallo et ses amis animeront un stage intensif étalé sur tout le week-end et toujours dans la même salle que pour les stages précédents. « Notre objectif est d’amener les élèves dans la recherche de l’expression et du mouvement. » explique la jeune danseuse professionnelle, dans son dossier de presse sur la venue de la troupe.

Spectacle le 23 août à Pa’ea

A l’issue de ces stages de danses qui se poursuivront jusqu’au 10 août, les « 5 stimulés » présenteront un spectacle intitulé « Divers-Gens » le samedi 23 août prochain à la salle Manuiti de Pa’ea, située juste derrière la mairie. La volonté de mélanger les genres, mais surtout d’innover en matière de spectacle à inciter les artistes métropolitains à inviter des danseurs de la troupe de Makau Foster (Natalia, Vaiari, Timeri, Fred et Francky), mais également des éléments de l’école de danse André Tschan, pour la création d’une chorégraphie commune, celle-là même qui sera présentée le 23 août prochain.

Enfin, pour celles et ceux qui seraient intéressés par les stages annoncés, ils peuvent s’inscrire au : 40 42 94 08 ou alors au 40 53 18 39, voire par e mail : diallosaidou@mail.pf